Camille, globe-trotteuse, s’engage avec MORE en service civique

Camille est une jeune globe-trotteuse de 24 ans. C’est de l’autre côté de l’Atlantique qu’elle voit le jour dans la ville de Houston au Texas. C’est donc sur le sol américain qu’elle effectue ses premiers pas. C’est ensuite en France, à Lille principalement qu’elle passera son enfance. Après divers voyages entre la France et les États-Unis, c’est à l’âge de douze ans que commence pour elle la découverte du monde qui est le nôtre, ainsi que les cultures qui le composent à travers le fait de vivre à l’étranger. Avec une première expérience de vie a Moscou, puis après un retour en France, elle repart pour Kiev finir son cycle d’études secondaires.

Une fois le bac en poche c’est vers la Colombie-Britannique que son choix porte sur des études supérieures avec comme spécialisation la géographie, l’environnement et le développement durable. Au gré de l’avancement de son parcours d’études, elle développe une sensibilité pour la cartographie. C’est pour elle un outil de planification des risques liés à l’environnement, mais également un outil de représentation de ce monde qu’elle parcourt et sur lequel petit à petit elle commence a tisser des liens d’amitié avec les personnes qu’elle rencontre au gré de ses expériences de vie. Entre différents voyages dans le continent nord-américain, c’est en Bretagne qu’elle rentre l’été pour y retrouver sa famille ainsi que son voilier sur lequel elle navigue avec sa sœur au large de Perros-Guirec, en baie de St Brieuc et jusque sur les côtes anglo-saxonnes.

Tout juste diplômée d’un Bachelor de l’University of British Colombia, elle prend la direction de Barcelone pour un master en architecture de l’urgence. Camille fait donc le choix d’apporter une dimension sociale à son domaine de compétence. Lors de cette année de master elle retourne en Ukraine post-révolution, visite le Kenya en plein tourment ethnique, ainsi que la frontière américano-mexicaine où s’y déroulent de nombreuses injustices sociales.

Pour son stage de fin de master, elle fait le choix de partir dans une petite ONG appelée SPARC en Inde, pour y cartographier les bidonvilles de Bombay afin d’y identifier les besoins des populations locales et pouvoir leur apporter les compétences nécessaires à l’amélioration de leurs conditions de vie. Ce voyage l’amènera à découvrir un pays sous le charme duquel elle tombera à travers la ville de Katmandou: le Népal.

C’est au retour de cet apprentissage en Inde que Camille décide d’apporter son expérience, sa connaissance du monde, son énergie et ses compétences à une structure hybride en plein développement, MORE, dont elle partage les valeurs et qui est pour elle l’occasion de partager ses acquis en retournant en France après plusieurs années en accueillant à bras ouvert ce nouveau challenge.

IMG_20150827_1424153-24-2015_0351443617220892

Ecrire une réponse ou un commentaire

Votre email ne sera pas publiée

TOP